Projet Les Nouveaux Colleurs
conçu par l'association La Conflagration

Le 21 février 1995, à Marseille, Ibrahim Ali était abattu d'une balle dans le dos par un militant du Front National. 27 ans après, l'avenue des Aygalades porte désormais son nom. Les Nouveaux Colleurs proposent de partir en campagne contre le racisme en prenant les murs du quartier. 

Alouette sans tête a pris en charge la partie graphique du projet initié par La Conflagration. Des ateliers ont été menés avec une classe de CM2 de l'école Plan d'Aou et la classe de 6ème du Collège Elsa Triolet, dans le 15° arr. Des ateliers d'écritures, de dessins et l'apprentissage de la technique d'impression en risographie au sein de l'Usine Pillard ont mené à la création d'affiches de campagne électorale, que nous avons par la suite collées à la Cité des Arts de la Rue et sur les murs du carrefour où Ibrahim Ali a été assassiné.

Collage à la Cité des Arts de la Rue - © Marielle Agboton

Collage sur les murs du Carrefour Ibrahim Ali - © La Conflagration